top of page
  • Photo du rédacteurMa Rie

10 raisons de faire un stage au Canada.

Dernière mise à jour : 3 oct. 2022

Comment voyager pendant ses études et se démarquer sur un marché de l’emploi de plus en plus compétitif ? Perfectionner son anglais et acquérir une solide expérience à l’international ? Le Canada est l’une des destinations favorites pour allier travail, études et voyages. Nouvel eldorado de l’emploi, voici 10 raisons de choisir le pays des caribous pour se préparer à entrer dans le domaine professionnel choisi et surtout y progresser !


  1. Le Canada est un pôle attractif pour un stage à l’international

Le Canada fait partie des 10 premières économies mondiales et c’est le 2e pays le plus vaste du monde avec une superficie de 18 fois la France, rien que ça ! Le pays de l’érable entretient des relations privilégiées avec les États-Unis, son 1er partenaire commercial, et avec l’Union européenne en deuxième place. Cette position unique en fait un grand pourvoyeur de missions dans différents domaines tels que la vente, la mode, le marketing et l’informatique.


2. Terre des opportunités innovantes


Hormis son économie dynamique, le gouvernement et l’industrie soutiennent la recherche et investissent dans l’innovation dans les secteurs des télécommunications, de la médecine, de l’agriculture, de l’informatique ou encore dans les sciences environnementales. Du besoin mondial d’innover à l’innovation collaborative, le Canada joue un rôle de leadership dans le domaine des technologies vertes et l’utilisation de ressources renouvelables.


3. De vastes étendues sauvages



Pour les amoureux de la nature, faire un stage au Canada est aussi l’occasion de découvrir des parcs nationaux à couper le souffle : lacs bleu-azur et canyons, fjords et glaciers sans oublier les fameuses Rocheuses et les célèbres chutes du Niagara. Le Canada offre tout le loisir d’observer une faune sauvage dont les ours polaires, grizzlis, loups arctiques, de pagayer en kayak en compagnie des bélugas et des phoques ou encore d’apercevoir un castor lors d’une promenade en forêt ! Les sportifs ne seront pas en reste avec les innombrables possibilités de randonnée, rafting, ski, pêche et autres aventures plein air.

4. Une société ouverte et multiculturelle


Majoritairement composée d’anglophones et de francophones, la population canadienne compte également de nombreuses ethnies amérindiennes et métisses mais aussi des immigrants d’Europe et d’Asie. Cette société multiculturelle et pluriethnique fait du Canada un pays diversifié, progressiste, pacifique et accueillant. Les rapports entre les gens sont souvent plus décontractés et moins formels que dans l’hexagone : il vaut mieux aller à l’essentiel, être toujours cordial, rester poli et surtout ne jamais s’énerver ! Il est plutôt facile de s’intégrer et les occasions ne manqueront pas : accompagner des sorties culturelles ou sportives de groupe, et participer aux 5 à 7 après le travail.


5. Molière vs Shakespeare


Même si ça s’améliore, il est de notoriété publique que la France reste le pays européen le moins bon en anglais. Pour sortir du lot des baragouineurs de franglish, l’immersion est la solution aux plus récalcitrants ! Officiellement le Canada est un pays bilingue, pourtant le français n’est en pratique une langue officielle que dans deux provinces (le Québec et le Nouveau Brunswick) et trois territoires (le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut). Même si plusieurs villes ont une politique favorable au bilinguisme, les entreprises dans le secteur privé ne sont pas tenues légalement d’offrir des services dans les deux langues officielles et privilégient majoritairement l’anglais. Il est essentiel de prendre en compte ces éléments pour bien choisir sa destination de stage.


6. Les joies de l’hiver



Pays du grand nord oblige, la doudoune deviendra l’indispensable du dressing pour arrêter de claquer des dents ! Avec un froid sec, glaçant et mordant, l’hiver canadien a de quoi surprendre ses nouveaux arrivants : autant se préparer mentalement avant de partir et surtout garder la tête froide ! Si on redoute de se geler quelques neurones, il faut se rappeler que les sources thermales ne sont jamais bien loin. Et si rester au coin du feu est sympathique, les loisirs d’hiver au Canada peuvent être assez plaisants : balade à chiens de traîneaux, luge, patinage sur un lac gelé, randonnée en raquettes et carrément pêcher sous la glace pour les plus aventureux. Si cette perspective hivernale vous refroidit trop, il vaut peut-être mieux opter pour un stage en Australie.


7. Toronto ou la petite New-York au Canada


Toronto, la plus grande ville du pays, à la frontière des USA, est séparée de l’État de New York par le Lac Ontario et est, de surcroît, particulièrement anglophone. Centre financier du pays (7e place financière mondiale), c’est l’une des villes les plus cosmopolites du monde avec des infrastructures américaines et les sièges des plus grandes entreprises internationales. C’est le lieu rêvé pour un stage dans la finance, l’économie ou le commerce. D’autres secteurs sont très présents également : l’aéronautique, le tourisme, la télécommunication, l’informatique, les médias, les transports et le sport. Proche également du pays de l’Oncle Sam, Ottawa, la capitale, applique une politique favorable au bilinguisme. Si son nom vient du peuple des Premières nations qui contrôlait le commerce le long de la rivière, elle représente à présent le centre de la haute technologie, des virées nocturnes et l’endroit idéal pour flâner dans son marché historique, sans oublier Chinatown et Little Italy !


8. Vancouver ou Hollywood du Nord


Classée meilleure ville pour les jeunes travailleurs au Canada en 2021 et prisée pour les tournages de films, Vancouver est le troisième pôle de l’industrie audiovisuelle nord-américaine après Los Angeles et New York. Port animé et cosmopolite de la côte ouest, en Colombie-Britannique, Vancouver est entourée de montagnes et accueille une scène artistique très vivante.



9. À la découverte de Québec et Montréal


La ville de Québec est située sur les bords du fleuve Saint-Laurent et est très attractive professionnellement à l’international, c’est une ville polyvalente où de nombreux secteurs sont présents. Avec un passé colonial et le français comme langue officielle, elle est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et invite à de nombreuses virées au centre-ville animé de Trois-Rivières pour la tournée des bars. Et pour découvrir la culture québécoise, de nombreux festivals et événements festifs se succèdent tout au long de l’année. Enfin, Tadoussac mérite le détour pour observer les baleines sans oublier le parc national de Gaspésie avec les orignaux et des paysages grandioses. Pour ne rien gâcher, les québécois sont très accueillants et leur langue révèle bien des surprises !


10. État d’Alberta au cœur d’une nature immense et sauvage


L’État d’Alberta est un excellent choix pour y vivre et y travailler avec un niveau de vie élevé et des paysages époustouflants parsemés de nombreux lacs émeraude, des parcs et des forêts boréales. L’économie est intrinsèquement liée à l’industrie du gaz et du pétrole. Majoritairement anglophone, on y trouve cependant une très grande communauté autochtone, accueillante et diversifiée, vivant en grande partie sur des réserves.



16 vues0 commentaire
bottom of page